Espace réseau

Prévenir le risque

Chacun d’entre nous peut être confronté à divers types de risques. Il faut cependant distinguer les risques de la vie courrante des risques majeurs.

Le risque majeur

Le risque majeur est la possibilité d'un événement d'origine naturelle ou anthropique, dont les conséquences peuvent affecter un grand nombre de personnes, occasionner des dommages importants sur les structures ou l’environnement et dont la gravité est telle qu’elle dépasse les capacités de la société.

Aléas et enjeux

Un événement potentiellement dangereux (aléa) n’est un risque majeur que s’il s’applique à un site avec des enjeux humains, économiques ou environnementaux. Par exemple, un tremblement de terre dans le desert, n'est pas un risque majeur.

 

 

 

 

 

Fréquence et gravité

Le risque majeur se caractérise par sa faible fréquence et son  gravité

Les différents types de risques majeurs

On distingue :

Les risques naturels

  • Les inondations. On disspocie celles à cinétique rapide (épisodes cévenols, submersion marine, tsunamis…) et celles à cinétique lente (remontées de nappes, …)
  • Les séismes
  • Les mouvements de terrain et coulées de boue
  • Le volcanisme
  • Les tempêtes et cyclones
  • Les avalanches
  • Les feux de forêt

Les risques technologiques

  • Le risque industriel
  • Le risque nucléaire
  • La rupture de barrage
  • Le transport de matières dangereuses

 

La place de l’IFFO-RME dans les risques majeurs

L’Institut Français de formateurs Risques Majeurs et Protection de l’Environnement se positionne dans le domaine de la prévention et de l’information du public. A cet effet, il :

  • Met en place des formations à destination des enseignants et des spécialistes du risque
  • Aide les établissements scolaires et les écoles pour la mise en place du Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS)
  • Crée des outils de prévention à des destination des formateurs et pour l’information du public (livrets, expositions…)
  • Participe à différents évènements autour de la prévention du risque majeur : PLOUF, AIGUAT, Villages de la Prévention, Salon de l’inondation…

 

Du risque majeur aux risques liés à la qualité de notre environnement

De façon quotidienne et sur le long terme, nous sommes également confrontés à une autre forme de risques, celle de voir se dégrader notre santé et/ou notre environnement sous les effets d’une exposition à une substance potentiellement dangereuse.

Quelle qu’en soit leurs origines - naturelles (radon, plomb, arsenic… présents naturellement dans les sols) ou anthropiques (pollution industrielle, transports, production d’énergie, agriculture…) – ces substances sont présentes en quantités variables dans l’air, l’eau et les sols. Et, nous avons encore peu de recul pour évaluer leurs impacts.

Comme pour les risques majeurs, le risque 0 ne peut exister. Nous sommes contraints de vivre en territoire « pollués ». C’est la rançon des choix de développement passés, faits inconsciemment ou consciemment. C’est à nos sociétés de développer des solutions innovantes sur ces sujets (activités non polluantes, dépollutions économiquement soutenables, constructions adaptées aux pollutions…). Aujourd’hui, l’évolution des réglementations tentent de limiter l’impact de nos activités actuelles pour les générations futures.

L’IFFO-RME, à travers ces partenariats, œuvre également à la prévention de ces risques que l’on pourrait qualifier de « chroniques » dans le sens où leurs conséquences ne sont perceptibles que sur le long terme. Là aussi, un travail d’information, de sensibilisation et d’éducation, contribue à une approche objective et rationnelle de la qualité environnementale de nos milieux de vie.

Ainsi, l’IFFO-RME travaille :

  • avec le SSPI Vallée de Seine, sur la qualité de l’air extérieur ;
  • avec le Bureau des Sols et du Sous-Sol du Ministère de l’Environnement, sur les sites et sols pollués ;
  • avec l’Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire, sur le radon ;
  • avec le Bureau Santé Environnement du Ministère de l’Environnement, sur la qualité de l’air