Espace réseau

Le Club Atourisk du collège Albert Camus de Clermont Ferrand informe 200 élèves sur les risques majeurs

Le Club Atourisk du collège Albert Camus de Clermont Ferrand informe 200 élèves sur les risques majeurs Le Club Atourisk du collège Albert Camus de Clermont Ferrand informe 200 élèves sur les risques majeurs

Pour la deuxième année consécutive un collectif organise les rencontres Montagnes et Sciences à Clermont-Ferrand. Cette année, elles ont eu lieu le 12 et 13 janvier 2018. Gratuites et ouvertes aux publics et aux scolaires, elles s'organisent autour de projections de films mais aussi d'ateliers d'animations et de randonnées guidées. Le Club UNESCO Atourisk du collège Albert Camus de Clermont Ferrand (crée en 2006) a été sollicité pour sensibiliser, éduquer et informer environ 200 élèves du 1er degré et adultes accompagnateurs aux risques majeurs liés à la montagne. Des outils conçus par des promotions précédentes ont été présentées comme une maquette à l’échelle de la vallée de Chaudefour (Massif du Sancy) pour illustrer le risque avalanche, une cuve à vagues avec systèmes de mesures pour illustrer le risque tsunami de montagnes, une exposition de recueils de témoignages de personnes ayant été victimes ou témoins de catastrophes majeures et reparties sur tout le globe. Les élèves n'ont affichés que ceux concernant les risques majeurs liés à la montagne. Ils ont pu tout au long de la journée recueillir 5 nouveaux témoignages localisés au Népal, Argentine, France et Algérie. Des élèves n'ont pas hésité à aller dans la rue au devant des passants.

Mais la promotion de cette année a aussi étrenné deux des trois maquettes pour illustrer le risque glissements de terrains. Sur ce sujet, Atourisk est accompagné par le laboratoire Magmas et volcans de Clemront-Ferrand. Les élèves ont pu envisager des points d'amélioration et d'optimisation à force de les présenter au public. L'objectif étant d'illustrer quelques facteurs physiques importants des glissements de terrain : frottements, pente, et cohésion des matériaux.

Les élèves ont à cœur de finaliser leurs outils pour pouvoir les présenter aux Exposciences Québec du 15 au 24 avril 2018. Ils seront la seule délégation française (avec leurs camarades de l'option alimentation du collège). Au total 24 élèves qui vont pouvoir valoriser leur travail et proposer une manière de faire des sciences citoyennes.