Le Signal National d'Alerte

 Le Signal National d'Alerte permet d'avertir les populations, de jour comme de nuit, d'un danger immédiat pour qu'elles prennent les mesures de sauvegarde appropriées.

Il est diffusé par les 4 500 sirènes du Réseau National d'Alerte (RNA), hérité de la seconde guerre mondiale et conçu initialement pour alerter les populations d'une menace aérienne.

Comment le reconnaître ?

La France a défini un signal unique à l'échelon national (voir le decret du 28 mars 2007). 

Les sirènes émettent un signal composé de trois séquences d'une minute 41 secondes, séparées par un silence de cinq secondes.

La fin de l'alerte est annoncée par un signal continu de 30 secondes.

Les essais de sirènes du réseau national d'alerte se déroulent le premier mercredi de chaque mois, à midi. Pour ne pas être confondu avec le signal d'alerte, ces sirènes d'essai ne dure qu'une minute. 

Ces sirènes peuvent être écoutées et téléchargées ici

 

 

L'alerte des populations au moyen des sirènes peut être complétée par d'autres dispositifs comme par exemple, des sirènes ou haut-parleurs montées sur des véhicules, très utiles dans les zones rurales ou isolées.

 

Les conduites à tenir

Lorsqu’une sirène d’alerte retentit, il faut se mettre à l’abri, de préférence dans un local clos et s’informer sur la situation en écoutant la radio ou en regardant la télévision.

Pour s’assurer de la bonne diffusion de ces messages, une convention de partenariat a été signée entre le Ministère de l’intérieur, Radio France et France Télévisions.

 


Le signal d'alerte pour une rupture de barrage

Pour les ruptures de barrage il existe un signal spécifique : un son de corne de brume sur une durée maximale de 2 minutes composée d’une émission sonore de 2 secondes entrecoupée d’un intervalle de silence de 3 secondes. Ce signal est également audible sur le site de l'iffo-rme.

Qui décide de l'alerte ?

L'alerte est une mission qui incombe au directeur des opérations de secours, c'est à dire à l'autorité en charge de la gestion de la crise (préfet de département, maire). 

Les exploitants de sites industriels à risques (nucléaire, établissement SEVESO…) disposent de leur propre système d'alerte qu'ils peuvent être amenés à déclencher en situation d'extrême urgence. 

Les ressources 

 

 

Le film "Alerte dans l'estuaire"

Une émission de "C'est pas sorcier" est consacré à la diffusion de l'alerte dans l'estuaire de la Seine.

Ce reportage permet de suivre pas à pas le déclenchement d'une alerte et les réactions d'une famille, avec l'éclairage des explications de Jamy. 

Ce film peut être visionné et téléchargé sur le site de l'Office des Risques Majeurs de l'Estuaire de la Seine (l'ORMES). 

Voir le film

   
   

Arlette, la tortue d'alerte 

Dessin animé pour le premier degré expliquant les consignes à appliquer en cas de déclenchement du Signal National d'Alerte

La vidéo peut être visionnée et télécharger sur l'espace pédagogique du site "Les bons reflexes"

Voir le film

  

   

 Plaquette d'information 

La Direction de la Sécurité Civile a réalisé une plaquette d'information sur le Signal National d'Alerte.

Elle est téléchargeable sur son site internet. 

Télécharger la plaquette

     
     

  Retour à la page d'accueil